Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Pour l’humanité

 | 
Emmanuel Naquet

Table des matières

Pierre Joxe

Préface. Une histoire de France…

Avant 1940
Après 1940

Introduction

Du profit d’une étude sur la LDH
De l’histoire d’une mémoire à celle d’une histoire
Fortune d’archives ?
« Nous partîmes cinq cents et par un prompt renfort… ». Une pure tragédie d’intellectuels ?…
…Mais plus encore : la Ligue des droits de l’homme, un miroir de la culture républicaine

Première partie. De « l’affaire par excellence » (Jean Psichari) aux droits de l’homme. Du modéré Ludovic Trarieux au jaurésien Francis de Pressensé (1894-1914)

Chapitre I. Au commencement était l’affaire Dreyfus… La genèse, la fondation et la confirmation de la Ligue des droits de l’homme avec Ludovic Trarieux (1894-1903)

Pour le capitaine : des dreyfusards aux stratégies différentes et aux positions marginales
La naissance d’un « syndicat » ? Au-delà de Mathieu Dreyfus et de Bernard Lazare : Joseph Reinach et « Cie »…
L’échec des politiques
L’entrée en scène des clercs
Le tournant : « J’accuse… ! » et les protestations des « intellectuels »
Du procès Zola au groupement
La fondation de la LDH
D’abord un rassemblement d’intellectuels
La LDH, pourquoi et comment ?
Un héritage en crise : les droits de l’Homme à la fin du XIXe siècle
Une dynamique convergente mais plurielle
Une association avant l’heure
Les premiers pas de la Ligue
Les fonctions initiales : protester, mais aussi intervenir
Mise en place des pratiques propagandistes et développement
Aller au peuple ?
La tentative d’interdiction de la LDH
L’Affaire, encore et toujours…
De Dreyfus à Picquart
De Paris à Rennes
La réception du verdict, de la grâce et de l’amnistie
Une Ligue dreyfusarde devenue politique
Le dernier acte du drame ?
Au-delà de l’Affaire : mutations organisationnelles, ancrage dans la res publica et élargissement de l’oekoumène ligueur
Croissance numérique et expansion géographique
Une timide ouverture démocratique
De la défense de l’individu à celle des peuples ?
Culture et pratiques d’une protection de la sphère individuelle
Une attention portée aussi aux libertés publiques

Chapitre II. Entre poussée politique et crise. Le virage d’une présidence socialiste avec Francis de Pressensé à partir de 1903

Un territoire sans frontières
L’élection de Francis de Pressensé à la tête de la Ligue
Une instance de recours pour les individus doublée d’une pensée sur la Justice et d’une défense des libertés publiques
Les suites de la « Révolution dreyfusienne » (Georges Sorel) : de la Séparation des Églises et de l’État…
…à la défense de l’enseignement laïc
Politique et droits de l’Homme. Réorientations et contestations au sein d’une des plus importantes associations républicaines
L’affaire des fiches : un reniement ?
Le « maximum de justice » : une accentuation politique confirmée
La LDH face à la « réaction clemenciste » antisyndicale
Les droits de l’Homme et du Citoyen à Madagascar
Quand la liberté de conscience sépare des dreyfusards : le cas des officiers de Laon
Seulement une « crise de croissance » (Francis de Pressensé) ? Au-delà de la maturité organique, la LDH entre flux et reflux
Les modifications statutaires : cadres et effets
Des dreyfusistes à la tête de l’association
Entre coût financier de la politisation…
…coups individuels et contrecoups collectifs

Chapitre III. Pour une France pacifique et civilisatrice dans une Europe armée, éclatée et opposée

Guerre et paix entre les nations
Le droit à la paix par l’arbitrage international et le désarmement
Une conception kantienne de l’ordre du monde
Des divisions face à « l’affolement militariste »
La question coloniale
D’abord la défense des intérêts des colons
Une acceptation du fait colonial mais non de ses abus…
…associée à une réflexion sur « l’indigénat » en Indochine…
…qui privilégie le cas algérien…

Deuxième partie. La LDH à la recherche d’un entre-deux de l’engagement politique (1914-1932)

Chapitre IV. La Ligue des droits de l’homme, la Grande Guerre et ses échos (1914-1932)

1914-1918 : pour la patrie et pour les droits
1914, annus horribilis
L’arrivée de Ferdinand Buisson à la tête de la LDH
Patriotisme et droits
La conduite du conflit
À qui la faute ?
Guerre et démocratie
Guerre et Parlement
Victoire ou paix blanche ? Le retour des divisions
La Société d’études documentaires et critiques sur la guerre
À quand l’arbitrage ?
Les remises en cause du pacifisme défensiste de la LDH
Du débat…
…à la rupture
Les procès Malvy et Caillaux : de nouvelles affaires Dreyfus ?
La « Ligue des droits de l’homme et des nations » (Victor Basch) ?
La défaite de la paix et le retour du droit des peuples sur la scène ligueuse
Les relations avec les autres ligues et la création de la LIDH-FIDH
L’obsédante question des relations franco-allemandes et les fractures qu’elle entraîne
Une réflexion et une action pacifistes

Chapitre V. Les ambivalences de la Ligue des droits de l’homme dans l’entre-deux-guerres

Renouvellement humain de l’après-guerre, accession de Victor Basch à la présidence et démocratisation (ou massification ?)
D’une Ligue des droits de l’homme à l’autre ?
Du sang neuf ?
L’élection de Victor Basch à la présidence
Nouveau budget, nouveau siège
L’éternelle révision des statuts et leur pratique
Vers l’apogée de la Ligue des droits de l’homme
Des modes politiques d’intervention et des relations ambiguës avec les formes partisanes, les hommes de pouvoir et les institutions représentatives
Politique et éthique : des liaisons dangereuses
À l’Ouest, du nouveau ?
Une association parapolitique ?
Une distanciation vis-à-vis du politique ?
Une modernisation des modes d’action de l’association
Une attention à « l’Autre » ? La défense des étrangers et la reconnaissance des indigènes
De « la nécessité de garanties pour les étrangers séjournant en France »
Entre principes et pragmatisme ?
Les difficultés de l’accueil dans les années trente
Laval, Blum, Daladier : la LDH face à trois (deux ?) politiques
De la contestation de l’arbitraire colonial à la critique du système
Du congrès de Marseille (1924)…
…à celui de Vichy (1931) : la victoire de la colonisation démocratique ?

Chapitre VI. Réforme de l’État, sauvegarde de la démocratie, crise et justice sociale

Pour une nouvelle république
Un droit de vote pour les femmes aux municipales…
…mais aussi d’autres droits
Une nouvelle justice militaire ?
À la conquête d’un État modernisé
La recherche d’un autre service public de la justice
Encore, et plus que toujours, les droits économiques et sociaux
La permanence du combat pour l’école de la République
Liberté d’enseignement, nationalisation ou monopole ?
La volonté d’une école davantage démocratique
À l’assaut de l’école privée ou de l’Église catholique ?
Les cas alsacien et lorrain
Le cléricalisme, voilà l’ennemi (remake)
Marianne et les droits de l’Homme en France et ailleurs
Des libertés publiques aux droits de l’Homme
La troisième génération de droits
Crise de la démocratie libérale…
…et refondation du modèle républicain…
…à l’ombre des totalitarismes

Troisième partie. L’échec d’un modèle d’engagement face aux totalitarismes et à la montée des tensions nationales et internationales dans les années trente ?

Chapitre VII. Comment plaider l’avenir de l’homme dans la Cité ?

De l’avant à l’après 6 Février : vers l’unité des gauches pour la République
Des alliances avant même le 6 Février
Le 6 Février, une menée « factieuse » pour la LDH
Et maintenant, « que faire ? »
L’affaire des Abattoirs de Lyon : désir de paix ou calcul politique ?
Nouvelle démission de Victor Basch et divisions de la LDH
Toujours plus de pureté
Politique, quand tu nous tiens : Rassemblement populaire et intervention dans la Cité
Des comités au Rassemblement
La LDH, au cœur du politique
Une LDH centrale mais concurrencée
Les procès de Moscou et leurs perceptions à la LDH : aveuglement idéologique ou renoncement éthique ?
Pacifisme versus antifascisme

Chapitre VIII. En guise d’épilogue

Repli ou retrait de la Ligue des droits de l’homme dans un monde en marche vers la guerre

La paix, mais laquelle et comment ? Paysage international et traverses associatives
Objecteur, vous avez dit objecteur…
L’Allemagne, toujours…
La guerre d’Europe aura-t-elle lieu ? Intervenir ou non en Espagne
Des fuites en avant ?
La guerre aura lieu : fin de partie/parti… ?

Conclusion générale

Du réceptacle d’un bien commun à un espace d’élaboration des droits et du Droit
Une inscription dans le politique
Une contribution au syncrétisme républicain
Serge Berstein

Postface

Sources et orientations bibliographiques

ARCHIVES
Archives publiques
Archives privées
SOURCES IMPRIMÉES
Périodiques
Documents d’ordre public : judiciaires, législatifs ou administratifs
Mémoires, carnets, journaux et témoignages
Correspondances
Essais, brochures, conférences, recueils d’articles
Œuvres littéraires
Documents iconographiques
BIBLIOGRAPHIE
Instruments de travail
Ouvrages antérieurs à 1945
Ouvrages, numéros spéciaux de revues ou articles postérieurs à 1945 portant sur des champs spécifiques
Thèses, mémoires de DEA, de maîtrise ou autres études universitaires