Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Entre violence et conciliation

 | 
Jean-Claude Caron
, 
Frédéric Chauvaud
, 
Emmanuel Fureix
, 
et al.

Deuxième partie. Agir face au conflit : un jeu de techniques

Entre rétablissement et maintien de l’ordre : la résolution des conflits parisiens de 1868-1870

Fabien Cardoni

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au xixe siècle, maintenir l’ordre consiste à empêcher que la rue ne devienne une tribune, un forum, et un acteur de la vie politique. En conséquence et en l’absence d’un cadre légal pour les manifestations sur la voie publique, tout attroupement est considéré comme séditieux. Troubler l’ordre public revient à contester l’ordre social et l’ordre politique. La manifestation est alors perçue comme le signe d’une situation prérévolutionnaire. Dès lors, au xixe siècle, le rétablissement de l’ordre l’emporte généralement sur son maintien.

Les événements des années troublées de la fin du Second Empire représentent une séquence importante de cette histoire longue des modes de résolution des conflits parisiens. Durant ces années, les réunions publiques désormais autorisées favorisent les rassemblements tumultueux. En outre, les campagnes électorales, pendant lesquelles les réunions politiques sont autorisées, constituent des périodes de prédilection pour tenter de déclencher un mouvement d’am...

Auteur

Docteur en histoire, Chercheur associé à l’IDHE-CNRS.

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540