Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Entre violence et conciliation

 | 
Jean-Claude Caron
, 
Frédéric Chauvaud
, 
Emmanuel Fureix
, 
et al.

Deuxième partie. Agir face au conflit : un jeu de techniques

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les théories sociologiques de la violence peinent à rendre compte de ce point aveugle qu’est le passage à l’acte, le recours à la violence préféré à toute autre forme d’action collective – dont la conciliation1. Les sociologues du « comportement collectif » (« collective behaviour »), autour de Ted Gurr2, ont traqué les mécanismes de « frustration relative » dans l’émergence de la violence, mécanismes subtils qui reposent d’abord sur les attentes et les perceptions subjectives de la réalité par les groupes concernés. Les théoriciens de la « mobilisation des ressources », autour de Charles Tilly3, tendent à résorber la discontinuité entre une violence instrumentale et d’autres formes de protestation, au sein de répertoires d’action collective qui mettent en rapports gains et coûts escomptés par les acteurs. Au final, les logiques de l’acte s’effacent bien souvent devant des faisceaux de causalité très raffinés4.

Une autre approche, au cœur des interventions de ce colloque, est possibl...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540