Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Naples médiévale

 | 
Giuseppe Galasso

Quatrième partie. Les angevins de Naples

Chapitre XII. L’image de la noblesse chez les historiens napolitains du XVIe siècle1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il est hors de doute que, dans la seconde moitié du XVIe siècle, s’affirmèrent une prise de conscience et une définition nouvelles de l’identité historique, culturelle et « éthico-politique » de ce qui pouvait, dès lors, s’appeler, à juste titre, la « nation napolitaine ». L’historiographie constitua un élément décisif, d’importance stratégique, dans ce processus. La période angevine servit, alors, de point de référence privilégié pour cette élaboration.

À Naples, ainsi qu’en d’autres parties de l’Europe, le contexte se caractérisait, avant tout, à ce moment, chacun le sait, par la victoire que la monarchie venait de remporter sur les forces centrifuges du corps politique et social, particulièrement sur la noblesse féodale. Celle-ci avait représenté de façon toute spéciale, dans le royaume napolitain, l’obstacle le plus tenace à l’affirmation monarchique. Et à Naples, toujours comme en d’autres contrées européennes, c’est de la réflexion sur ladite noblesse, son sort et sa condition ...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540