Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Naples médiévale

 | 
Giuseppe Galasso

Quatrième partie. Les angevins de Naples

Chapitre XI. La justice angevine une enquête à poursuivre1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qu’entendait-on par « justice » au temps des grands Angevins, entre les XIIe et XVe siècles ? La question n’est ni aussi facile ni aussi simple qu’on le croirait, pas même sur le plan idéologique. D’un point de vue général, on peut dire qu’il y a toujours à cet égard, une série de tensions qui ne sont jamais résolues : justice et jus ; jus écrit et jus non-écrit, jus et consuetudo ; jura particuliers et jus naturel ; jus romanum, jus commune et jus canonicum ; jus Francorum et jus Longobardorum. Et ce que l’on observe pour le concept de jus se relève également à propos de lex, très souvent qualifiée de divina ou d’humana, d’edictalis ou de generalis, et plus spécifiquement de prisca ou de nova.

Sur ces thèmes, nous avons entendu des rapports qui ont jeté beaucoup de lumière sur un ensemble de problèmes, en apparence anciens et bien connus. Ils révèlent pourtant, à chaque occasion, le besoin de recevoir des approfondissements et d’être posés comme des sujets nouveaux. Je me réfère, no...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540