Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Naples médiévale

 | 
Giuseppe Galasso

Deuxième partie. Le Royaume normand

Chapitre VI. Le commerce d’Amalfi pendant l’époque normande1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’époque de l’arrivée des Normands en Italie du sud, Amalfi était à l’apogée de sa fortune commerciale. Dans toute la Méditerranée latine, Venise seule qui bénéficiait de l’avantage d’une position géographique plus favorable, avait pu atteindre au cours de la période précédente une importance et une richesse égales à celle d’Amalfi. Il faut même dire que si les Vénitiens étaient peut-être supérieurs par l’intensité et le volume de leurs échanges avec l’étranger, Amalfi sans aucun doute prévalait sur eux à son tour par 1’étendue de son rayon d’action. Alors qu’on trouve en effet au cours du haut Moyen Âge des bateaux amalfitains partout où se trouvent les bateaux vénitiens, on n’a par contre aucune preuve, si ce n’est pendant le XIIe siècle bien avancé, de l’apparition de bateaux vénitiens en mer tyrrhénienne, secteur du commerce amalfitain tout proche2. Un quart de siècle avant les Croisades, entre 1063 et 1080, on sait également qu’Amalfi a réussi à fonder dans les pays infidèles...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540