Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Naples médiévale

 | 
Giuseppe Galasso

Deuxième partie. Le Royaume normand

Chapitre IV. Les transformations sociales et politiques de l’Italie normande aux XIe et XIIe siècles1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les changements qui eurent lieu dans le sud de l’Italie en moins de cinquante ans au cours du XIe siècle à la suite de l’arrivée des Normands sont impressionnants.

Avant la conquête normande le sud de l’Italie était divisé depuis quelque siècles en huit ou neuf entités politiques : le duché lombard de Bénévent, les deux principautés lombardes de Capoue et de Salerne, les duchés campaniens de Naples, de Gaète, d’Amalfi et de Sorrente et le domaine de l’Empire byzantin en Apulie, Basilicate et Calabre. D’un autre côté, la Sicile appartenait aux Arabes et représentait ainsi une réalité politique tout à fait différente de celle du continent.

Bien sûr, ces différentes entités différaient grandement de l’une à l’autre selon leur taille et leur importance. Sorrente était un minuscule état local qui émergea au XIe siècle à la suite de la dislocation progressive du duché de Naples. L’Empire byzantin, au contraire, couvrait un territoire de plus de trente mille kilomètres carrés et au début du ...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540