Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Louis XIV, l’image et le mythe

 | 
Mathieu Da Vinha
, 
Alexandre Maral
, 
Nicolas Milovanovic

Cinquième partie. L’image du roi et sa reconstruction depuis le XIXe siècle

Portraits peints de Louis XIV et de Louis-Philippe au musée de Versailles : appropriations et comparaisons

Claire Constans

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans le musée dédié « à toutes les gloires de la France », Louis-Philippe, qui a connu le Versailles de l’Ancien Régime, veut écrire une histoire de France véridique, fondée sur des récits et des galeries de portraits. Louis XIV y apparaît jeune, actif, de droit divin, homme politique, chef de guerre, dans une iconographie quasi officielle, quel que soit le contexte de sa représentation (scène familiale, politique, militaire). Rien de plus logique puisque presque toutes les œuvres exposées dans les galeries historiques proviennent des anciennes commandes royales. Mais l’étendue de ce répertoire ajouté aux éléments fixes du château (en particulier la voûte de la galerie des Glaces) permet à Louis-Philippe non seulement de montrer une magnifique série de portraits, mais aussi de façonner une figure, celle du Grand Roi : comment ? Pourquoi ? Successeur des Bourbons, il reste fasciné par leur grandeur, leur empruntant le style de son ambitieuse muséographie, se faisant leur interprète e...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540