Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Français dans l’océan Indien, XVIIe-XIXe siècle

 | 
Philippe Haudrère

Troisième partie. Les Européens aux Indes orientales

Chapitre XVI. La connaissance des Indes orientales en Europe à travers les imprimés du XVIe siècle1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En Europe, à l’époque moderne, le nombre des publications imprimées sur l’Asie est beaucoup plus important que celui portant sur l’Amérique. Henri Ternaux-Compans recense 3184 titres dans la Bibliothèque asiatique, liste des ouvrages publiés avant 1700, pour 1153 titres dans la Bibliothèque américaine2. Cette différence tient à la diversité et à la complexité des civilisations rencontrées par les Européens en Asie, ainsi qu’aux grands profits tirés du commerce. Les récits des commerçants sont particulièrement nombreux et importants, tandis que les lettres des missionnaires et les cartes dressées par les navigateurs et les géographes donnent des informations aussi riches pour l’Amérique que pour l’Asie.

Les récits des commerçants

Fréquemment écrits avant 1550, ils sont imprimés dans la seconde moitié du XVIe siècle seulement. En effet la monarchie portugaise tient à conserver le monopole du trafic des épices, et elle impose le secret le plus absolu sur les conditions ...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540