Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Les Français dans l’océan Indien, XVIIe-XIXe siècle

 | 
Philippe Haudrère

Première partie. Les compagnies des Indes

Chapitre I. Les compagnies des Indes. Jalons pour une histoire des Compagnies des Indes1

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Durant deux siècles, du début du XVIIe siècle à la fin du XVIIIe siècle, la quasi-totalité des relations entre l’Europe et l’Inde se font par l’intermédiaire des célèbres Compagnies des Indes2, associations nationales de négociants, disposant du monopole des armements à destination de l’Asie. La création de ces sociétés « privilégiées » participe fortement de l’esprit des corporations, et, tout comme celles-ci, les Compagnies des Indes disposent du monopole en vertu d’une charte concédée par la puissance publique, et elles reçoivent aussi des terres obtenues en fief, sous réserve de foi et hommage, ainsi que des armoiries, qu’elles peuvent arborer sur leurs bâtiments de terre et de mer. Cependant, l’organisation des Compagnies des Indes dépasse rapidement ce cadre traditionnel. D’abord parce que les chartes de fondation donnent aux compagnies des pouvoirs très étendus, et que ceux-ci sont continuellement augmentés au cours du XVIIe siècle : ainsi la première charte de la Compagnie a...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540