Version classiqueVersion mobile

Les colonies, la Révolution française, la loi

 | 
Frédéric Régent
, 
Jean-François Niort
, 
Pierre Serna

Quatrième partie. L’influence de la Révolution française dans les législations des colonies étrangères et chez les abolitionnistes

Conclusion générale. Lorsque la loi fait la Révolution aux Colonies... ou l’empire des lois républicaines

Pierre Serna

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Diderot, combattant infatigable pour l’émancipation des esclaves et adversaire de la traite posait une question redoutable aux administrateurs du roi et aux armateurs :

« à des distances aussi grandes, quelle peut être l’énergie des lois de la métropole sur les sujets et l’obéissance des sujets à ces lois ?... Votre sceptre ne peut atteindre à des milliers de lieues, et vos vaisseaux ne peuvent y suppléer qu’imparfaitement1. »

Cette question peut se lire de bien des façons, suggérant des pistes de réflexions conclusives. Diderot veut-il mettre en garde les hommes du roi en France pour leur faire remarquer que leurs lois répressives ou libératrices ne valent que si elles sont réellement appliquées de l’autre côté des océans ? Veut-il montrer que les colons sur place font ce qu’ils veulent, quitte à désobéir au souverain afin de consolider leurs intérêts particuliers ? Veut-il, plutôt mettre en garde les colons, les armateurs, les négociants et les capitaines de vaisseau qui ne peuvent ...

Auteur

Professeur des universités en Histoire et directeur de Institut d’Histoire de la Révolution Française (IHRF, UMS 622, université Paris 1-Panthéon-Sorbonne). Il est l’auteur de La République des girouettes : Une anomalie politique : la France de l’extrême centre (1789-1815... et au-delà), Paris, Champ Vallon, 2005. Il a codirigé la publication de nombreux colloques dont Républiques sœurs : Le Directoire et la Révolution atlantique, Presses Universitaires de Rennes, 2009. Il est également co-auteur avec J.-L. Chappey, B. Gainot, G. Mazeau et P. Serna de Pour quoi faire la Révolution, Agone, 2012.

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search