Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le travail et la famille en milieu rural, XVIe-XXIe siècle

 | 
Fabrice Boudjaaba

Troisième partie. Travail, famille et mobilité sociale

Le fils préféré ? Le repreneur et ses frères et sœurs dans les familles d’indépendants contemporaines

Céline Bessière et Sibylle Gollac

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

En France, en 2009, l’INSEE recense 2,3 millions d’actifs non salariés, soit 11 % de la population active occupée. Dans la statistique nationale, est considéré comme « non salariée » toute personne qui se déclare à son compte, qui est salariée chef de sa propre entreprise, ou bien qui aide un membre de sa famille sans être salariée. Le point commun de ces non-salariés est le fait d’exercer leur activité professionnelle sans être soumis à une autorité par contrat de travail. On peut ainsi les qualifier d’« indépendants ». Quel que soit le secteur d’activité – agriculture, artisanat, commerce, industrie et services, professions libérales, on peut relever le poids de l’origine familiale dans la mise à son compte. Si les agriculteurs se distinguent par une transmission familiale massive du statut (83 % d’entre eux ont au moins un parent indépendant), cette transmission n’est pas du tout négligeable dans les autres activités indépendantes : 50 % des chefs d’entreprise, 47 % d...

Auteurs

Maîtresse de conférences en sociologie à l’université Paris-Dauphine, IRISSO, membre associée du Centre Maurice Halbwachs.
Chargée de recherche au CNRS, IDHE Nanterre/CRESPPA-équipe CSU.

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540