Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le sujet communiste

 | 
Claude Pennetier
, 
Bernard Pudal

Deuxième partie. Être communiste en France

L’auto-analyse d’un dirigeant communiste et d’un couple communiste : Albert Vassart et Cilly Geisenberg-Vassart1

Bernard Pudal et Claude Pennetier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les egos-documents2 d’Albert Vassart3 – ses autobiographies de Parti (1925 ; 1931 ; 1933), ses Mémoires (1957) et surtout la correspondance qu’il entretint durant les années 1928-1931 avec Cilly Geisenberg4 (qu’il épousa en septembre 1931) constituent une manne archivistique d’autant plus exceptionnelle qu’elle concerne l’un des principaux dirigeants de la CGTU (Fédération de la métallurgie) et du Parti communiste français de ces années vingt et trente de fondation et de formation. Ces ego-documents jalonnent une trajectoire politique de détachement progressif du Parti communiste et nous introduisent, en particulier grâce à la correspondance, au « travail sur soi » de ce militant de plus en plus habité par le doute, à deux doigts de se retirer du « mouvement » en 1930-1931, sauvé in extremis par l’élimination/marginalisation du « groupe Barbé-Celor5 », délégué du Parti français à Moscou, puis progressivement relégué vers le secteur municipal sous le Front Populaire, avant de quitter...

Auteurs

Professeur de science politique, université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, CSU (CNRS).
Chercheur CNRS, directeur du DBMOMS (Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social).

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540