Version classiqueVersion mobile

Le photojournalisme des années 1930 à nos jours

 | 
Karine Taveaux-Grandpierre
, 
Joëlle Beurier

Quatrième partie. Du primat de la culture

Du champion à la célébrité : le sport à la Une de Paris Match (1970-1980)

Michaël Attali et Gilles Montérémal

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après l’achat de Paris Soir en 1930, l’industriel Jean Prouvost poursuit son investissement dans la presse en s’offrant en juillet 1938 l’hebdomadaire sportif Match, supplément du quotidien L’Intransigeant, créé en 1926 par Léon Bailby. Il le métamorphose d’emblée en un magazine généraliste, riche d’une abondante iconographie et fort d’un tirage élevé, supérieur au million d’exemplaires. Mis en veille pendant la Seconde Guerre mondiale, cet hebdomadaire est réactivé en 1949 sous le titre de Paris Match. Sa ligne éditoriale se nourrit de l’actualité violente, des luttes anti-coloniales et indépendantistes (Indochine, Algérie, Vietnam) aux attentats. Elle euphémise son contenu par une surexposition de célébrités dont une majorité de femmes, sélectionnées pour la beauté de leur plastique parmi des actrices, des mannequins et, de plus en plus, du gotha mondain. Cet aspect, indéniable fabrique à rêves, est destiné à séduire un large public.

Hebdomadaire sensible à l’actualité et héritier ...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search