Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le photojournalisme des années 1930 à nos jours

 | 
Karine Taveaux-Grandpierre
, 
Joëlle Beurier

Deuxième partie. Les individus : un rôle central ou marginal ?

La modernité du photojournalisme au Brésil : Pierre Verger et la revue O’Cruzeiro (1946-1951)

Fabienne Maillard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Être reporter c’est d’abord assouvir un besoin de liberté1. »

Le photographe Pierre Verger est introduit dès ses débuts dans le monde du photoreportage, tant par son contrat avec Paris Soir en 1934, que par son association avec l’agence Alliance Photo aux côtés de Pierre Boucher et de René Zuber. Au cours des années 1930, il poursuit une intense activité en tant que photographe pour divers médias. Il travaille ainsi comme reporter photographe pour les meilleures publications françaises et étrangères : Daily Mirror (1935-1936), Argentina Libre (1941-1942) et El Mundo Argentino (1942). Par l’intermédiaire d’Alliance Photo, ses images sont publiées dans des revues et des journaux de prestige : Regards, Life, Photographie des éditions Arts et Métiers graphiques, Art et médecine, Diversion, Match, Coronet, Visages du monde, Mieux Vivre, Voilà, Vu. Il est également correspondant de guerre en Chine en 1937 et publie ses photographies dans des albums édités par Paul Hartmann ainsi que par ...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540