Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La ville en ébullition

 | 
Pierre Bergel
, 
Vincent Milliot

Remerciements

Pierre Bergel et Vincent Milliot

Texte intégral

1La réalisation de cet ouvrage collectif n’aurait pas été possible sans le soutien précieux des laboratoires ESO UMR 6590, CRHQ UMR 6583, du projet FNS Sinergia et de l’équipe de recherche DAMOCLES (Droit, Administration, Magistrats, Ordre, Crime, Lois et Société) de l’université de Genève (département d’Histoire) dont il nous faut remercier les directeurs, Jean-Marc Fournier, Jean-Louis Lenhof et Michel Porret. L’ouvrage est né des réflexions qui ont pris place au sein du séminaire pluridisciplinaire « Villes et sciences sociales » de la Maison de la Recherche en Sciences de l’Homme (MRSH) de Caen et d’ateliers organisés dans le cadre des programmes ANR Circulation et construction des savoirs policiers européens (1650-1850) (CIRSAP, 2006-2010, ANR-06-BLAN-0016) et Systèmes policiers européens, XVIIIe-XIXe siècle (SYSPOE, 2013-2015, ANR-12-BSH3-0004) ainsi que de l’enquête Ambiances de sûreté commandée à l’UMR ESO par le Plan Urbain Construction Architecture (PUCA). L’appui de la MRSH, de son directeur Pascal Buléon, le cadre offert par ces programmes ont joué un rôle essentiel dans la bonne organisation matérielle et intellectuelle de notre travail.

2Ce volume qui repose sur le choix de multiplier les approches des facteurs qui éprouvent et « mettent en crise » les sociétés urbaines, qui entendent les sécuriser et les discipliner, n’est complet qu’avec le CD-ROM documentaire, réalisé par Caroline Cuenod et consacré à la prison panoptique de Genève dite de la Tour maîtresse, qui figure à l’intérieur de la couverture. La réalisation de ce documentaire n’aurait pu être possible sans l’aimable participation de Michel Porret et Robert Roth (université de Genève), ni sans la précieuse collaboration de Ursula Baume, Sarah Chapalay et Nicolas Schätti (BGE, Centre d’iconographie genevoise), Melissa Mihail, Pierre-Alain Baudat, Ameur Benkara et Barbara Roth (BGE, Département des manuscrits), Yves Crevoisier (Bibliothèque de l’Université de Genève), Tony Slade et Phillip Schofield (UCL, Bentham Project), Véronique Castella (MAH, Maison Tavel), Bertrand Theubet (a contrario films), Vittoria Polato (MASÉ Studio son), G. Mayer (Ugress, Nebular Spoon) et Céline Peruzzo. Que toutes et tous soient ici très sincèrement remerciés pour leur contribution.

Auteurs

Professeur de géographie sociale et urbaine à l’université de Caen-Basse Normandie, chercheur à l’unité mixte de recherche CNRS Espaces et sociétés (UMR CNRS ESO 6590). Ses travaux portent sur les ségrégations socio-spatiales dans les villes françaises, particulièrement en Île-de-France et dans le département de la Seine-Saint-Denis. Il s’intéresse aux politiques publiques mises en œuvre dans les grands ensembles de logements sociaux (politique de la ville, rénovation urbaine). Sur des terrains algériens, Pierre Bergel travaille sur les transformations urbaines liées à l’émergence d’un commerce mondialisé entre négociants algériens et fournisseurs asiatiques. Il développe enfin une activité de recherche interdisciplinaire sur le thème des destructions/reconstructions de villes à l’issue d’épisodes de guerres, ce qui l’a amené à s’intéresser aux reconstructions de Caen (France) ou de Würzbourg (Allemagne).
Professeur d’histoire moderne à l’université de Caen (CRHQ UMR 6583). Ses travaux portent sur l’histoire urbaine et des régulations sociales, sur l’histoire des polices, des pratiques et savoirs administratifs dans l’Europe des Lumières. Il a récemment publié Un policier des Lumières, suivi de mémoires de J.-C.-P. Lenoir (1732-1807), ancien lieutenant général de police de Paris, écrits dans les pays étrangers dans les années 1790 et suivantes, Seyssel, Champ Vallon, 2011. Il a dirigé ou co-dirigé plusieurs ouvrages sur l’histoire de la police, publiés aux PUR, Réformer la police. Les mémoires policiers en Europe au XVIIIe siècle, 2009 (en collaboration avec C. Denys et B. Marin) ; Métiers de police, Être policier en Europe, XVIIIe-XXe siècle, 2008, 564 p. (en collaboration avec J.-M. Berlière, C. Denys et D. Kalifa) ; Les Mémoires policiers, 1750-1850. Écritures et pratiques policières du Siècle des Lumières au Second Empire, 2006. Il participe au programme « Systèmes policiers européens, XVIIIe-XIXe siècles » (SYSPOE-ANR-12-BSH3-0004).

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540