Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La protection sociale en Europe au XXe siècle

 | 
Axelle Brodiez-Dolino
, 
Bruno Dumons

Introduction

Bruno Dumons

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il y a quarante ans était publiée la thèse d’Henri Hatzfeld, un pasteur protestant devenu sociologue à l’université de Strasbourg puis de Nancy. L’ouvrage, intitulé Du paupérisme à la Sécurité Sociale, s’interrogeait alors sur la diversité des forces sociales qui avait conduit à l’instauration du système français de Sécurité Sociale1. Il venait compléter l’analyse institutionnelle, faite en 1955 par le politologue américain Henry Galant, et briser le mythe d’une Sécurité Sociale perçue comme une « conquête ouvrière2 ». De fait, ce livre allait connaître un certain écho dans la communauté historienne française du moment, largement engagée dans une histoire sociale dont les préoccupations étaient alors dictées par une histoire « ouvrière » à son apogée. Il devenait ainsi légitime de réfléchir à la construction historique des différents dispositifs de protection sociale qui avaient été mis en œuvre face aux risques de la maladie, la vieillesse et du chômage dans les milieux populaires ...

Auteur

Directeur de recherches au CNRS-LARHRA (Lyon).

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540