Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La navigation intérieure sous l’Ancien Régime

 | 
Éric Szulman

Chapitre V. La publicisation du débat (1760-1790) : logiques et dynamiques

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cent ans après Vauban, une frénésie s’empare de la France. Comme le remarque en 1790 Lemoyne, futur député des assemblées révolutionnaires et pour l’heure principal tenant d’une liaison entre Paris et Dieppe, « une fièvre hydraulique » agite tous les spéculateurs1. Échauffant l’opinion publique, cette « fièvre hydraulique » est le signe d’un changement notable. Jusqu’à présent, la navigation intérieure constituait certes une préoccupation publique, mais relativement secondaire au regard des multiples angles d’appréhension de l’activité économique. À l’exception notable de Vauban, aucun auteur n’y a consacré d’ouvrage spécifique ; les réflexions sur le transport par eau se sont toujours insérées dans un cadre analytique plus large, comme chez les économistes des années 1750-1770. Avant la fin des années 1760, les publications, exclusivement tournées vers la circulation fluviale, ont été relativement peu nombreuses et toujours circonscrites. Après, les choses changent : les publicatio...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540