Version classiqueVersion mobile

La navigation intérieure sous l’Ancien Régime

 | 
Éric Szulman

Préface

Anne Conchon et Dominique Margairaz

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le livre d’Éric Szulman est neuf par bien des aspects. Il l’est d’abord par son objet même : les voies navigables n’ont pas suscité un intérêt équivalent à celui que les historiens ont accordé à la politique routière qui mobilisa à partir des premières décennies du XVIIIe siècle, l’essentiel des compétences techniques et des ressources financières mise à disposition de l’administration des Ponts et Chaussées, et qui dota le royaume d’un maillage de voies terrestres unanimement célébré pour sa densité à la fin de l’Ancien Régime. Jusqu’alors les travaux engagés pour l’amélioration de la navigabilité des rivières et le percement de canaux n’avaient fait l’objet pour l’essentiel, que d’études peu nombreuses et centrées sur une voie d’eau en particulier. La nouveauté du propos tient davantage encore dans la perspective adoptée, d’emblée en rupture avec l’horizon monographique, et guidée par une solide problématique : interroger sur la longue durée le processus par lequel la circulation ...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search