Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La formation des maîtres

 | 
Antoine Prost

Première partie. Les héritages (1940-1969

D’une école normale du handicap à une formation spécialisée universitaire (1947-2006)

Dominique Lerch

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Que faire pour respecter la loi sur la scolarité obligatoire à l’égard des enfants et adolescents handicapés ? Les former de manière séparée, les inclure dans une école, les intégrer dans une classe ? En France, en Europe, des débats réinterrogent la notion de handicap, pointent la situation de handicap plutôt que d’assimiler le handicap à la personne1. Notre objectif, plus mesuré, est de cerner la mise en place de la formation des maîtres spécialisés, nécessaire quelle que soit la politique retenue. Il y a là un domaine historique d’une complexité rare, aux marges de l’action de plusieurs ministères : l’Éducation nationale certes, mais aussi la Santé, le Travail, la Justice2. En 1947, émerge une formation. Une expérience d’une soixantaine d’années se déroule au cours de laquelle on observe la formation de trois centres, leur unification, la régionalisation d’une partie de ces formations, l’universitarisation de celles-ci. Cette histoire a une préhistoire liée à l’œuvre du Front pop...

Auteur

Dominique Lerch, agrégé d’histoire, docteur ès lettres, a été inspecteur d’académie dans la Meuse, l’Aube et le Doubs. À ce titre, il a vécu avec ses collaborateurs les longues séances des commissions départementales de l’Éducation nationale, chargées, avec la Santé, de prendre en charge les enfants avec handicap. Il a ensuite dirigé le Centre national d’études et de formation pour l’enfance inadaptée qui devient, en 2006 un institut national en lien avec Paris X Nanterre. Il est chercheur associé au CHCSC (université de Versailles-Saint-Quentin-en Yvelines).

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540