Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’enseignement ménager en France

 | 
Joël Lebeaume

Quatrième partie. Apogée et déclin de l’enseignement ménager

Chapitre XII. Le sursis puis la disparition d’une époque et d’une action éducative au milieu des années 1970

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dès la seconde moitié des années 1960, la disparition de l’enseignement ménager est actée dans l’enseignement technique par sa transformation en enseignement social et familial, et par les modifications des préparations et des certifications des professeurs de ses établissements. Dans l’enseignement agricole qui vise également l’adaptation de ses formations à la nouvelle conjoncture sociale et économique, il ne demeure que timidement dans les derniers cours postscolaires agricoles ménagers et les cours professionnels féminins. Il est alors généralement considéré comme une instruction d’urgence de préparation à la vie et un enseignement de perfectionnement. En revanche, dans le second degré de l’enseignement général, associé aux travaux manuels éducatifs, l’enseignement ménager s’avère particulièrement défendu par l’inspectrice générale Bataillon. Tout laisse penser néanmoins que le projet de développement de la discipline qu’elle soutient porte l’empreinte des exigences d’une périod...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540