Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie, la mer, le monde

 | 
Gérard Le Bouëdec

Troisième partie. L’apprentissage de l’Inde par les Européens (XVIe-XVIIIe siècles)

Quelques notes sur la culture matérielle portugaise en Inde au cours des XVIe et XVIIe siècles

Alexandra Curvelo

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cet article vise à attirer l’attention sur la nécessité d’associer l’étude des objets avec la présence de l’homme qui se cache derrière eux. À la société luso-indienne et ses contours correspond un corpus artistique qui traduit avec éloquence les ambiances et une culture matérielle qui ont joué un rôle clé pour mieux comprendre la présence portugaise en Asie, et en particulier dans le sous-continent indien. En effet, alors que l’historiographie sur les Portugais en Inde se concentre principalement sur les aspects politiques, religieux et économiques et sur le conflit colonial et la violence, qui ont bien existé, le plus long et le plus durable héritage de cette interaction peut être trouvé dans le domaine de la culture et du patrimoine matériel.

Introduction

Les objets qui forment le corpus des arts qui ont été produits à partir de l’expérience maritime portugaise sont principalement des produits portables, de dimensions relativement petites ou moyennes, qui témoigne...

Auteur

Université de Lisbonne

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540