Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie, la mer, le monde

 | 
Gérard Le Bouëdec

Table des matières

Gérard Le Bouëdec

Introduction

La première mondialisation et l’océan Indien : du cap de Bonne-Espérance au Japon
L’interconnexion des échanges
Les marchés des textiles, le développement industriel et l’Inde
L’innovation en matière de consommation : l’Asie sur les tables, dans les gardes robes et dans le décor de la maison
L’état
La rencontre entre les européens et les sociétés asiatiques (XVIe-XVIIIe siècles)
Que faut-il entendre par interconnected history ?
L’apprentissage de l’Inde par les Européens en Inde (XVIe-XVIIIe siècles)

Première partie. La première mondialisation et l’océan Indien : du cap de Bonne-Espérance au Japon

Philippe Beaujard et Philippe Norel

L’océan Indien avant le XVIe siècle : une charnière économique de l’Ancien Monde

Une chronologie des pratiques commerciales dans l’océan Indien
L’aube du système-monde (Ier-VIe siècles)
Entre empires Tang et musulman (VIe-Xe siècles)
La floraison de la Chine Song et la globalisation des Xe-XIIe siècles
L’expansion mongole et la restructuration du monde (XIIIe-XIVe siècles)
Le retrait chinois et l’émergence du capitalisme européen (XVe siècle)
Nature et significations du commerce ancien de l’océan Indien
Le commerce de l’océan Indien relève-t-il du capitalisme ?
Quelles relations entre États et diasporas marchandes ?
Hiroyasu Kimizuka

Le commerce maritime du Japon aux XVIIe et XVIIIe siècles

Introduction
Le Japon dans le monde maritime de l’Asie avant 1639
La première rencontre des Japonais avec les Européens
« Nanban Boueki »
La fin de la période du libre-échange
Le commerce international du Japon sous le régime de « l’État-fermé »
Les ports : « quatre bouches »
La circulation des marchandises avec l’extérieur aux XVIIe et XVIIIe siècles
La croissance du commerce national au Japon
L’aube de l’époque pré-industrielle du Japon
Le cabotage japonais au XVIIIe siècle
Les transports publics et privés
Conclusion

Deuxième partie. La rencontre entre les Européens et les sociétés asiatiques (XVIe-XVIIIe siècles)

Romain Bertrand

De la mer et autres démons. Savoirs nautiques et imaginaires maritimes en situation de « premiers contacts » (Hollande-Insulinde, XVIe-XVIIe siècles)

Savoirs nautiques
Compétences cartographiques
Les navires comme moyens et emblèmes de souveraineté
Imaginaires des rivages, des flots et des abysses
Rituels de supplique et piétés navigantes
Java et la mer : reprise
Lisa Hellman

Les relations sociales des employés de la compagnie suédoise des Indes orientales à Canton au XVIIIe siècle

L’introduction dans l’espace
L’espace de la cité
L’espace des factoreries
L’espace des navires
L’espace aquatique
Conclusion
Nathalie Kouamé

L’impossible colonisation du Japon pendant son « siècle chrétien »

Première époque : une entente relative (1549-1579)
Deuxième époque : tensions (années 1580-1614)
Troisième époque : l’impossible évangélisation (à partir de 1614) – conclusion

Troisième partie. L’apprentissage de l’Inde par les Européens (XVIe-XVIIIe siècles)

Marie Menard-Jacob

L’apprentissage de l’Inde par les Français de la première compagnie

Introduction : une création sans cadre
Inventer une compagnie : l’apprentissage du soi
Apprendre à négocier en Inde
Découvrir l’Inde : l’apprentissage de la mer et la terre
Naviguer : connaître et reconnaître les côtes
L’absence d’infrastructure maritime
L’inquiétant intérieur des terres
Communiquer : l’apprentissage des autres
Comprendre l’hétérogénéité
L’incompréhensible renoncement linguistique
Partager et combattre
Conclusion : un apprentissage sans écho
Kevin Le Doudic

Les Français à Pondichéry au XVIIIe siècle : une société redessinée par sa culture matérielle

Une société de comptoir façonnée par la Compagnie des Indes
Des professionnels au service de la Compagnie des Indes
Brièveté ou pérennité familiale en Inde ? De l’épisode indien à l’installation définitive
Pondichéry ou l’« île » française du Coromandel
Un approvisionnement à l’échelle du monde
Les biens circulent… en vase clos
Le commerce des particuliers, une pratique généralisée
Préserver ses appartenances européennes
Pour s’intégrer à ses semblables
« Sa » culture européenne : un point de repère dans une société française de plus en plus métissée
Le degré d’ancrage individuel dans la culture océan Indien
La redéfinition de la notion d’exotisme
De l’exotisme à l’ouverture sur les civilisations asiatiques
Quelle valeur donner à la mixité matérielle ?
Alexandra Curvelo

Quelques notes sur la culture matérielle portugaise en Inde au cours des XVIe et XVIIe siècles

Introduction
L’héritage arabe au Portugal
La culture matérielle luso-indienne en Inde
Un réseau de commissions