Versión clásicaVersión móvil

Jeanne d’Arc

 | 
Jean-Patrice Boudet
, 
Xavier Hélary

Un cycle johannique méconnu : les vitraux de l’église Sainte-Jeanne-d’Arc de Lunéville

Catherine Guyon

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

En 1964, le ministre André Malraux dans un célèbre discours parlait « des plus de 20 000 statues » de Jeanne d’Arc, mais il existe au moins autant de vitraux, malheureusement moins connus, car souvent mal répertoriés, voire mal identifiés. Dans la majeure partie des cas, il s’agit d’une scène unique : des « figures » de Jeanne, autrement dit, des sortes de « portraits sur verre » en pied ou en buste, ou des scènes de l’épopée (avec une prédilection pour les Voix, le bûcher et le sacre) ou encore des scènes patriotiques très répandues en Lorraine1. Mais on dénombre aussi quelques ensembles de vitraux qui constituent des cycles. Ils sont fréquemment situés dans des lieux de mémoire du passage de Jeanne d’Arc (Domremy, Vaucouleurs, Orléans, Compiègne ou Beaurevoir…). Pourtant, le cycle le plus original est certainement celui de l’église Sainte-Jeanne-d’Arc de Lunéville (Meurthe-et-Moselle), dans une ville où Jeanne d’Arc n’est jamais venue, située, certes, à proximité de Saint-Nicolas-...

Autor

Maître de conférences à l’université de Lorraine

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search