Version classiqueVersion mobile

Jeanne d’Arc

 | 
Jean-Patrice Boudet
, 
Xavier Hélary

L’inquisiteur contre l’évêque : Jean Bréhal et la légende noire de Pierre Cauchon

Laurence Silvestre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’histoire de Jeanne d’Arc a été la source de nombreux mythes et légendes, mais c’est aussi vrai de son juge principal. Lors d’une conférence donnée à Bâle en 1938 pour la première de Jeanne au bûcher, Paul Claudel, en évoquant le procès de Jeanne, parle du « fardeau d’infamie sous lequel le sinistre sanhédrin de Rouen reste écrasé », et, désignant les coupables qui condamnèrent la Pucelle, il s’exprime en ces mots :

« À leur tête est cet ogre-évêque, Pierre Cauchon, ce suppôt de l’enfer qu’il invoque à tous moments avec une familiarité sinistre, ce Bourguignon enragé que Jeanne d’Arc vient d’expulser de son diocèse et de ses bénéfices. Il l’a promise aux Anglais par serment, c’est lui qui fait tout marcher, il a enfoncé les crocs dans cette chair innocente avec un appétit de cannibale et il ne la lâchera pas. C’est lui que le dernier cri de Jeanne d’Arc remplaçant sur ce front abject la mitre déshonorée a marqué pour toujours comme une inscription qui ne s’effacera pas : Évêque, je ...

Auteur

Professeur agrégée d’histoire, doctorante en histoire médiévale à l’université Paris I

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search