Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Espagnes romaines

 | 
Patrick Le Roux

Quatrième partie. Empreintes romaines

Chapitre XXIII. Municipium Latinum et municipium Italiae : à propos de la lex Irnitana*

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les questions simples sont souvent les plus redoutables. Celle qui consiste à demander : qu’est-ce-qu’un municipe sous l’Empire ? correspond bien à cette affirmation, comme le montrent les travaux aussi nombreux que savants qu’elle a suscités. S’y ajoute une interrogation qui en est indissociable : comment comprendre et définir l’existence de municipes d’appellation différente ? La documentation mentionne en effet trois types hiérarchisés : le municipe d’Italie, le municipe de citoyens romains, le municipe latin. Ce dernier, à l’image de la colonie latine, pose certainement des problèmes difficiles à cause du ius Latii qui ne fait l’objet d’aucune présentation claire et complète dans les sources que nous avons à notre disposition. Il entre donc une part – inévitable – de philosophie juridique dans l’appréciation que l’on peut en proposer, alimentée par une vision historique de la latinité. Aujourd’hui l’idée mommsénienne d’une citoyenneté latine supraterritoriale est abandonnée au p...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540