Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Espagnes romaines

 | 
Patrick Le Roux

Quatrième partie. Empreintes romaines

Chapitre XIX. À la recherche des élites locales : le Nord-Ouest hispanique*

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le Nord-Ouest de la péninsule Ibérique, défini comme le territoire occupé par l’Asturie-Galice des Romains, constituait un finistère, c’est-à-dire un territoire excentré, situé aux bornes du monde habité, face à l’océan extérieur. Pénétré par les armées de D. Brutus dès 138 av. J.-C., il ne fut véritablement intégré à l’organisation provinciale qu’à partir de César et surtout d’Auguste, à l’issue des guerres contre les Astures et les Cantabres, vers 16-13 av. J.-C. Essentiellement rural et montagneux, le territoire nord-occidental était peuplé principalement de villages fortifiés ou castella qui n’offraient que rarement les caractères de protovilles. C’est sous l’Empire, une fois la conquête achevée, que des centres urbains se sont affirmés progressivement, constituant des chefs-lieux de cité créés de toute pièce ou issus d’agglomérations existantes. La promotion municipale d’Aquae Flauiae, sous les Flaviens, ponctua une évolution au cours de laquelle le système de la cité avait été...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540