Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Espagnes romaines

 | 
Patrick Le Roux

Première partie. Constructions provinciales

Chapitre VI. La question des conventus dans la péninsule Ibérique d’époque romaine*

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Alano optimo,
ob ueterem amicitiam.
« La vérité a toujours une face évidente. »
M. Torga, Portugal, Coimbra, 1950, p. 21.

La question des conventus appartient de plein droit, du fait de Pline l’Ancien, à l’histoire romaine de la péninsule Ibérique. Après des hésitations et des retours en arrière, a prévalu la « thèse flavienne » de leur création1, éclairée par l’action et les « réformes » nombreuses de Vespasien et de son fils Domitien, particulièrement visibles dans la péninsule, et confortée en apparence par l’examen du dossier du culte impérial et de ses manifestations territoriales2. Dans la pratique, il y va de l’exercice de la juridiction provinciale dévolue au gouverneur et destinée à sauvegarder les intérêts des citoyens romains et éviter si possible le recours à la force armée3. Sur le plan militaire, il est artificiel d’opposer l’époque républicaine, vouée à la guerre à tout prix et partout dans les provinces4, à l’empire attaché à la paix et marqué par la mise à l’écart des a...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540