Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Espagnes romaines

 | 
Patrick Le Roux

Première partie. Constructions provinciales

Chapitre IV. Regards augustéens sur les Gaules et la péninsule Ibérique ou le récit d’une construction provinciale*

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Auguste a réorganisé et réordonné l’espace impérial à la suite de décisions aussi pragmatiques que prudentes, inspirées par les leçons de la tradition dont se nourrissait l’innovation quelle qu’elle fût, en veillant toutefois à ne rien figer. Comprendre ce qui contribua à façonner les provinces, leur découpage, leur définition administrative, leur identité n’est pas immédiat. La « romanisation » a tenu lieu longtemps d’habillage commode et rencontre encore aujourd’hui un écho dans des travaux originaux et « critiques1 ». La construction provinciale augustéenne, comme on le sait bien, a dû tenir compte de données autres que strictement administratives : la forme du gouvernement n’ignora pas la proportion de cités de type romain sur le territoire concerné ni leur statut, la condition de la population, civilisée ou barbare, paisible ou belliqueuse, capable d’autonomie ou peu contrôlable2. Pourtant, on se tromperait en voulant doter d’emblée les provinces d’une personnalité quelconque, ...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540