Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Espagnes romaines

 | 
Patrick Le Roux

Première partie. Constructions provinciales

Chapitre I. L’invention de la province romaine d’Espagne Citérieure de 197 av. J.-C. à Agrippa*

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les Romains n’ont évidemment pas découvert la péninsule Ibérique. Au moment du déclenchement de la deuxième guerre punique, ils en avaient une idée générale héritée de la géographie grecque. Terre éloignée, située à l’extrême occident, bordée par l’Océan extérieur peu familier aux voyageurs de la Méditerranée orientale, l’Hispania mêlait dans l’esprit des élites romaines les lieux des périples mythiques d’Hercule et d’Ulysse et les réalités contrastées d’un territoire riche en métaux, accessible et relativement accueillant par la mer intérieure, incertain et de moins en moins exploré et perçu au fur et à mesure qu’on s’y aventurait vers le couchant1. Les Carthaginois, par l’intermédiaire des Phéniciens et des Gaditains, en avaient une connaissance moins imprécise mais construite essentiellement à partir des côtes. Rome ne s’y intéressa vraiment que quand les circonstances ou les événements lui en firent obligation. Deux siècles plus tard, Auguste arrêta une division administrative d...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540