Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Égouts et égoutiers de Paris

 | 
Donald Reid

Deuxième partie. Représentations du travail et des travailleurs

Chapitre IX. Le monde renversé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Profondément pour moi, tous les Français sont les mêmes : ingénieurs et éboueurs. »
Valéry Giscard d’Estaing, cité dans Le Nouvel Observateur, 2 décembre 1974.

Les vidangeurs et les égoutiers semblent avoir été des signifiants qui offraient une grande richesse d’interprétation à l’imaginaire d’un certain nombre de peintres de la vie moderne. Rapprocher les mondes de la fosse et de l’égout de l’univers de la surface faisait en effet émerger dans la société toutes sortes de sens et de possibilités cachées. Ce fut particulièrement le cas de la pensée critique progressiste, qui cherchait à prendre ses distances par rapport à la dichotomie entre vidangeurs et égoutiers qu’avait instaurée le discours bourgeois sur les convenances de la vie urbaine. Le thème de prédilection de ces nouveaux penseurs était de mettre au jour le rôle de tous les travailleurs, même ceux dont les tâches étaient le moins reconnues, dans le maintien de l’ordre social. Mais l’aspect le plus subversif de leurs écrit...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540