Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Égouts et égoutiers de Paris

 | 
Donald Reid

Première partie. Les égouts

Chapitre I. L’Ancien Régime

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Dis-moi, intelligentsia, d’où vient ta pourriture, je te dirai où tu as la tête. »
Régis Debray, Le pouvoir intellectuel en France.

« Paris peut être considéré comme un large creuset, où les viandes, les fruits, les huiles, les vins, le poivre, la cannelle, le sucre, le café, les productions les plus lointaines viennent se mélanger ; et les estomacs sont les fourneaux qui décomposent ces ingrédients... Et comment de tous ces sucs ras semblés et concentrés dans les liqueurs qui coulent à grands flots dans toutes les maisons, qui remplissent des rues entières (comme la rue des Lombards), ne résulterait-il pas dans l’atmosphère des parties atténuées qui pinceraient la fibre plutôt qu’ailleurs ? Et de là naissent peut-être ce sentiment vif et léger qui distingue le Parisien, cette étourderie, cette fleur d’esprit qui lui est particulière. »
Louis-Sébastien Mercier, Tableau de Paris.

Les auteurs de l’Ancien Régime avaient une conscience aiguë du paradoxe urbain : les villes étaient les cen...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540