Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

D’Italie et d’ailleurs

 | 
Marie-Claude Blanc-Chaléard
, 
Anne Dulphy
, 
Caroline Douki
, 
et al.

Les auteur(e)s

Texte intégral

1 En italiques, titre et date de soutenance de leur thèse dirigée par Pierre Milza

2 Amar Marianne est responsable du département de la recherche, Cité nationale de l’histoire de l’immigration.
Nés pour courir. La Quatrième République face au sport (1944-1958) - 1985.

3 Angoustures Aline est chef de la Mission histoire et exploitation des archives à l’OFPRA.
L’Opinion publique française et l’Espagne, 1945-1975 - 1987.

4 Attal Frédéric est professeur d’Histoire contemporaine à l’université de Valenciennes.
Les Intellectuels napolitains (1943-1964). La formation d’une classe dirigeante dans l’Italie de l’après-guerre - 2000.

5 Bertrand Dorléac Laurence est professeur à Sciences Po et chercheur au Centre d’Histoire de Sciences Po.
Art, culture et société entre 1940 et 1944 - 1990.

6 Blanc-Chaléard Marie-Claude est professeur émérite d’Histoire contemporaine, université de Paris-Ouest Nanterre La Défense, membre de l’UMR 8533 CNRS IDHES (Institutions et dynamiques historiques de l’Économie et de la Société)
Les Italiens dans l’Est parisien, une histoire d’intégration (années 1880-1960) - 1995.

7 Brice Catherine est professeur d’Histoire contemporaine à l’université de Paris-Est Créteil, membre de l’IUF. Responsable du Centre de Recherche en Histoire européenne comparée (CRHEC- EA 4392)
La Monarchie et la construction de l’identité nationale en Italie (1861-1900) - 2005.

8 Dépret Isabelle est enseignante-chercheur, Université de Marmara (Istanbul, Turquie) et Université libre de Bruxelles (ULB).
L’Église orthodoxe de Grèce et les gouvernements socialistes 1998-2001. Appartenance nationale, appartenance religieuse et identité civile - 2004.

9 Douki Caroline est maître de conférences en Histoire contemporaine à l’université Paris 8. Membre de l’UMR 8533 CNRS IDFFES (Institutions et dynamiques historiques de l’Économie et de la Société).
Les Mutations d’un espace régional au miroir de l’émigration : l’Apennin toscan, 1860-1915-1996.

10 Dreyfus-Armand Geneviève est conservateur général honoraire des bibliothèques, Présidente du CERMI (Centre d’études et de recherches sur les migrations ibériques).
L’Émigration politique espagnole en France au travers de sa presse, 1939-1975 - 1994.

11 Dulphy Anne est professeur d’Histoire contemporaine à l’École polytechnique, chercheur au LinX et au Centre d’Histoire de Sciences Po.
La politique de la France à l’égard de l’Espagne franquiste de 1945 à 1955. Entre idéologie et réalisme - 1997.

12 Frétigné Jean-Yves est maître de conférences à l’université de Rouen.
Biographie intellectuelle d’un protagoniste de l’Italie libérale : Napoleone Colajanni (1847-1921). Essai sur la culture politique d’un sociologue et député sicilien - 2000.

13 Gili Jean est professeur émérite à l’université Paris 1.
Cinéma et société en Italie pendant la période fasciste - 1990.

14 Grosser Pierre est PRAG à Sciences Po, chercheur au Centre d’Histoire de Sciences Po.
La France et l’Indochine (1953-56) : une « carte de visite » en « peau de chagrin » - 2002.

15 Igounet Valérie est chercheuse associée à l’IHTP.
L’histoire d’une négation. Négationnisme et « révisionnisme » en France de l’après-guerre à nos jours - 1998.

16 Lazar Marc est professeur d’Histoire et de Sociologie politique à Sciences Po, directeur du Centre d’Histoire de Sciences Po.

17 Le Houérou Fabienne est chargée de recherche au CNRS, IREMAM (Institut de Recherches et d’Études sur le Monde Arabe et Musulman), MMSH d’Aix-en Provence.
L’Aventure fasciste en Éthiopie 1936-1941 - 1989.

18 Lescure Jean-Claude est professeur d’Histoire contemporaine à l’université de Cergy-Pontoise.
Le Parti républicain italien, 1943-1948 - 1994.

19 Lillo Natacha est maître de conférences en civilisation espagnole contemporaine à l’université Paris Diderot, laboratoire Identités Cultures Territoires.
Espagnols en « banlieue rouge ». Histoire comparée des trois principales vagues migratoires à Saint-Denis et dans sa région au XXe siècle-2001.

20 Matard-Bonucci Marie-Anne est professeure d’Histoire contemporaine à l’université Paris 8. Membre de l’Institut universitaire de France, EA1571CRH, Histoire des pouvoirs, savoirs et sociétés. Chercheuse associée au Centre d’Histoire de Sciences-Po.
La Sicile sud-orientale des premiers faisceaux au débarquement allié. 1920-1943. Histoire politique et sociale - 1990.

21 Pécout Gilles est professeur des universités à l’École normale supérieure (Ulm) et directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études.
La Politisation des campagnes toscanes : le cas de la province de Florence de 1882 à 1912-1992.

22 Vial Éric est professeur d’Histoire contemporaine à l’université de Cergy-Pontoise, CICC.
L.I.D.U. 23-34. Une organisation antifasciste en exil, la Ligue Italienne des Droits de l’Homme de sa fondation à la veille des Fronts populaires - 1986.

23 Volovitch-Tavares Marie-Christine est professeur agrégée, vice-présidente du CERMI (Centre d’études et de recherches sur les migrations ibériques).
Portugais à Champigny - Le temps des baraques, Autrement, 1995.

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540