Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Archives de la Grande Guerre

 | 
Philippe Nivet
, 
Coraline Coutant-Daydé
, 
Mathieu Stoll

Honorer et se souvenir

Anciens combattants et victimes civiles

Ghalit Haddad et Ivan Pacheka

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les anciens combattants

La démobilisation de cinq millions d’hommes à partir de l’armistice, dix-huit mois durant, marque la sphère sociale non seulement dans l’immédiat après-guerre mais également tout au long des deux décennies suivantes. L’expérience de la guerre forge une nouvelle catégorie sociale, les « anciens combattants », expression qui désigne une collectivité distincte du reste de la société d’après-guerre. Pendant les années 1920 et 1930, ils représentent ceux qui ont « fait la guerre » et leur poids dans la société française est considérable puisque, selon l’historien Antoine Prost, au début des années 1930, ils comprennent 45 % des hommes de plus de vingt ans1.

Leur présence dans la sphère publique est visible aussitôt après les hostilités, d’abord dans les fêtes célébrant la victoire, où l’euphorie domine encore et où ils sont perçus comme les sauveurs de la patrie, des héros, ensuite dans toutes les cérémonies commémoratives de la Grande Guerre jusqu...

Auteurs

Ghalit Haddad est historienne, chercheuse associée à l’École des hautes études en sciences sociales, où elle enseigne, et membre du conseil scientifique de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne. Elle est spécialiste du pacifisme et de la protestation des soldats francais pendant la première guerre mondiale. Ses recherches portent également sur les mouvements des femmes pour la paix. Elle a récemment publié 1914-1919 : Ceux qui protestaient (Les Belles Lettres, 2012).
Licencié en histoire, assistant de conservation du patrimoine aux archives départementales du Pas-de-Calais depuis 1997 (service des archives contemporaines), Ivan Pacheka y est chargé du projet « Grande Guerre » dans le cadre du Centenaire. Il est également l’administrateur des sites Internet Mémoires de pierre en Pas-de-Calais (base de données sur les monuments aux morts du Pas-de-Calais, en ligne depuis 2001) et Wiki Pas-de-Calais (encyclopédie collaborative de territoire).

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540