Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Archives de la Grande Guerre

 | 
Philippe Nivet
, 
Coraline Coutant-Daydé
, 
Mathieu Stoll

Honorer et se souvenir

Le retour des corps

Annette Becker et Manonmani Filliozat-Restif

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dès les premiers jours de la guerre, les pertes exponentielles poussent les autorités militaires de tous les belligérants, à la fois mal préparées à la mort de masse et décidées à individualiser les sépultures des combattants, à réfléchir à l’inhumation des corps : il s’agit autant d’une préoccupation sanitaire et hygiénique que d’une volonté morale et idéologique. Sur tous les fronts, les inhumations provisoires sont faites très vite sur place, puis on instaure ce qu’on peut considérer comme un rite de réparation du « sacrifice » sur les champs de bataille, qui engage à la fois les autorités militaires et les proches, dans le prolongement de l’interaction front domestique-front militaire. En France, on peut suivre les différentes étapes, identification du lieu de sépulture par les proches, recherche du corps – tant de soldats morts sont « inconnus », évaporés par la puissance infernale de l’artillerie – sépulture provisoire, sépulture définitive dans une nécropole nationale, ou, à ...

Auteurs

Annette Becker, professeure à l’université de Paris Ouest Nanterre La Défense, membre senior de l’Institut universitaire de France, vice-présidente du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre, travaille sur les liens entre les deux guerres mondiales, en particulier à travers les atteintes contre les civils, et les artistes, musiciens, écrivains : Les cicatrices rouges, 1914-1918, France et Belgique occupées (Fayard, 2010) ; Guillaume Apollinaire, une biographie de guerre, 1914-1918-2009 (Tallandier, 2009) ; La guerre à hauteur d’œil (Armand Colin, à paraître en 2014). Elle coordonne l’édition française (Fayard) de la Cambridge History of the Great War (sous la direction de Jay Winter).
Archiviste paléographe, conservateur en chef du patrimoine, Manonmani Filliozat-Restif est adjointe au directeur des archives départementales de la Marne. Conservateur du patrimoine et docteur en histoire, Bertrand Fonck est responsable des archives de la Guerre et de l’armée de Terre au Service historique de la Défense (Centre historique des archives, département des archives définitives), qui comprennent les fonds du ministère de la Guerre saisis par les nazis et rapatriés de Russie, de même que les archives de la justice militaire produites par les conseils de guerre du premier conflit mondial.

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540