Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Archives de la Grande Guerre

 | 
Philippe Nivet
, 
Coraline Coutant-Daydé
, 
Mathieu Stoll

Administrer la France en guerre

L’économie de guerre

Pierre Chancerel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’économie française pendant la première guerre mondiale présente un caractère ambivalent. D’une part, l’état de guerre engendre de multiples difficultés pour la production et les échanges commerciaux. Du fait de la mobilisation de sa population masculine et de l’occupation d’une partie des départements industriels du Nord et de l’Est, la France subit une crise des approvisionnements et des transports, une pénurie de main-d’œuvre et une hausse des prix. Le territoire occupé assurait avant la guerre 74 % de la production de houille, 81 % de celle de fonte, 65 % de celle d’acier, 55 % des pièces de forge, 76 % du sucre, 25 % des constructions mécaniques. D’autre part, la guerre engendre de nouveaux besoins militaires et civils et constitue une intense période d’activité économique. Au cours du conflit, les capacités de production d’acier augmentent de 40 %. De nouvelles industries connaissent un développement important, comme la chimie.

Dans les premières semaines du conflit, l’état de...

Auteur

Archiviste paléographe et agrégé d’histoire, Pierre Chancerel a soutenu en 2012 une thèse d’histoire contemporaine sur Le marché du charbon en France pendant la première guerre mondiale (1914-1921). Il a enseigné l’histoire contemporaine et a dirigé le master professionnel Métiers des archives et technologies appliquées à l’université de Picardie-Jules-Verne. Il est actuellement archiviste à la direction des Archives du ministère des Affaires étrangères.

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540