Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Le Parlement français dans la Grande Guerre : de l’effacement à la redécouverte

p. 215-222


Extrait

1Depuis la crise de 1877 au moins, la IIIe République est une république parlementaire ; elle en est même, dans l’histoire de France, le modèle le plus durable et le plus achevé. La Ve République, notre présent cadre de référence, a été dotée par le général de Gaulle d’une constitution et d’une pratique institutionnelle, entérinée et développée par ses successeurs, qui nous ont accoutumés, depuis plus de cinquante ans, à la domination de l’exécutif sur le législatif, aux antipodes des traditions de la IIIe République. Aussi le chercheur qui s’intéresse au Parlement pendant la Grande Guerre est-il confronté à un double éloignement : à la distance désormais considérable dans le temps – un siècle, soit cinq générations – s’ajoute une non moins grande distance culturelle. Demeure ce fait massif : un régime politique à prépondérance parlementaire a relevé victorieusement, pendant plus de quatre ans, l’immense défi de la Grande Guerre.

2Le rôle du Parlement et des parlementaires franç

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.