Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Archives de la Grande Guerre

 | 
Philippe Nivet
, 
Coraline Coutant-Daydé
, 
Mathieu Stoll

Être soldat

Les registres d’état civil des régiments

Michèle Conchon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image 100000000000025A00000338DE83E98C.jpg

Registre d’état civil du 102e régiment d’infanterie, acte de décès de René Lunéville (1891-1914), soldat de la 4e compagnie du 102e régiment d’infanterie, tué à Beauclair (Meuse) le 31 août 1914 (Arch. nat., 19860726/73 (ancien F/9/4566), registre 575, acte no 47).

Durant le premier conflit mondial, des registres d’état civil sont tenus sur le terrain par les officiers des corps d’armée, divisions, régiments, bataillons et autres unités engagées dans le combat, ainsi que par les ambulances et les hôpitaux militaires. Ces registres existent pour l’ensemble des théâtres d’opérations : en France mais aussi en Allemagne, Belgique, Grèce et Turquie. Les derniers volumes sont clos bien après la fin des hostilités, en 1927. On trouve généralement plusieurs registres pour chaque unité. Y sont essentiellement portés les actes de décès des militaires morts en mobilisation. Le décès ne résulte pas toujours de la mort ou des blessures reçues au combat. Toutes les morts y sont enregistrées, celle...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540