Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Archives de la Grande Guerre

 | 
Philippe Nivet
, 
Coraline Coutant-Daydé
, 
Mathieu Stoll

Commander

Commander sur les théâtres extérieurs

Thérèse Krempp et Valérie Forest-Ansart

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La déclaration de guerre de l’Autriche-Hongrie à la Serbie, le 28 juillet 1914, entraîne, par le jeu des alliances, de nombreux pays européens dans le conflit. Les belligérants ont rapidement la volonté de multiplier les fronts pour obliger leurs adversaires à éparpiller leurs troupes, afin de les épuiser. Un pays peut également être amené à sortir de son territoire pour soutenir un allié en difficulté. Par ailleurs, l’entrée en guerre d’un nouveau belligérant modifie, parfois considérablement, la balance des forces militaires, alors que la défection d’un coalisé du camp adverse peut transformer les conditions de la lutte. Tous ces facteurs expliquent l’ouverture de plusieurs fronts, tant en Europe que sur le continent africain et au Proche-Orient. Il est certain que les théâtres d’opérations extérieurs dans lesquels l’armée française est impliquée ne revêtent pas tous la même importance stratégique. Ils sont aussi liés à une volonté d’asseoir ou de maintenir l’influence française s...

Auteurs

Thérèse Krempp est doctorante à l’École des hautes études en sciences sociales. Son sujet de thèse porte sur l’armée d’Orient pendant la première guerre mondiale, sa nature, ses finalités et les conséquences de sa présence en Grèce. Dans le domaine de l’histoire des mentalités liée à un conflit armé, elle travaille également sur les Alsaciens-Lorrains à la fin de l’annexion allemande et au moment du retour à la France en 1918.
Archiviste au Service historique de la Défense, Valérie Forest-Ansart est responsable des archives historiques de l’administration centrale de la Marine (Centre historique des archives, département des archives définitives).

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540