Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Archives de la Grande Guerre

 | 
Philippe Nivet
, 
Coraline Coutant-Daydé
, 
Mathieu Stoll

Organiser

La justice militaire

Emmanuel Saint-Fuscien et Bertrand Fonck

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La justice militaire au cours de la Grande Guerre n’a jamais été un sujet tabou et n’est plus un sujet marginal. C’est une question aujourd’hui bien balisée par les historiographies européennes en général, et française en particulier. Néanmoins, la justice militaire a été avant tout réinterrogée au prisme de la question des « fusillés pour l’exemple ». C’est par exemple la mémoire collective des Fusillés de la Grande Guerre que présente Nicolas Offenstadt en 1999. Par ailleurs, l’un des ouvrages les mieux documentés sur la question des tribunaux militaires de 1914 et 1915, celui du général André Bach, est précisément intitulé Fusillés pour l’exemple (2003). Aussi, ces dix dernières années, un nombre important d’ouvrages sur la justice militaire a eu pour unique thème cette question des fusillés. À titre d’exemple, signalons Fusillés de Jean-Yves Le Naour (2010), Le fusillé vivant d’Odette Hardy-Hémery (2012) et le très récent 14-18, Fusillés de Frédéric Mathieu, qui a rendu publique...

Auteurs

Maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales, Emmanuel Saint-Fuscien est l’auteur de plusieurs travaux sur la Grande Guerre, la justice militaire, l’autorité et l’obéissance au sein de l’armée. Il poursuit actuellement un projet de recherche sur les mondes scolaires et la guerre au XXe siècle.
Archiviste paléographe, conservateur en chef du patrimoine, Manonmani Filliozat-Restif est adjointe au directeur des archives départementales de la Marne. Conservateur du patrimoine et docteur en histoire, Bertrand Fonck est responsable des archives de la Guerre et de l’armée de Terre au Service historique de la Défense (Centre historique des archives, département des archives définitives), qui comprennent les fonds du ministère de la Guerre saisis par les nazis et rapatriés de Russie, de même que les archives de la justice militaire produites par les conseils de guerre du premier conflit mondial.

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540