Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Archives de la Grande Guerre

 | 
Philippe Nivet
, 
Coraline Coutant-Daydé
, 
Mathieu Stoll

Organiser

Les troupes alliées

Frédéric Guelton et Agnès Chablat-Beylot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La question des « troupes alliées » semble renvoyer d’emblée à la seule présence officielle de forces armées des États alliés ou associés sur le sol français. C’est à l’évidence la contribution la plus importante avec plus de quatre millions d’hommes. Elle concerne, en première approche, et dans l’ordre d’arrivée sur le sol français, les Britanniques et les Belges en 1914, les Russes en 1916, les Portugais, les Polonais et les Américains en 1917, les Italiens et les Tchécoslovaques en 1918.

Cette approche doit être complétée par une observation de la situation sur les principaux théâtres d’opérations extérieurs. Sur la majorité d’entre eux, Français et Britanniques combattent ensemble ou à proximité les uns des autres. Ils sont rejoints à Salonique par les Italiens, les Russes, les Serbes, les Grecs, les Portugais, les Albanais et les Monténégrins et, sur le territoire de l’ancien Empire russe, principalement en Sibérie, par les Russes, les Américains, les Japonais et les Tchécoslova...

Auteurs

Colonel(er), docteur en histoire, ancien chef du département de l’armée de Terre du Service historique de la Défense, membre du conseil scientifique de la mission du Centenaire. Il enseigne l’histoire militaire à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr et l’histoire des relations internationales à l’Institut d’études politiques de Paris ; il est conseiller histoire du projet Apocalypse première guerre mondiale. Dernier livre paru : La bataille de la Marne (avec Jean-François Copé, Tallandier, 2013) et, à paraître, Édition critique du Journal du général Buat, 1914-1919 (Perrin, 2014). Publications collectives récentes : The Cambridge History of the First World War, 2014 (sous la direction de Jay Winter) et [1914-1918-online@fu-berlin.de].
Conservateur en chef du patrimoine au Service historique de la Défense, Agnès Chablat-Beylot est responsable du département des archives définitives du Centre historique des archives. Elle a codirigé la publication du guide Archives de la Grande Guerre : guide des sources conservées par le Service historique de la Défense relatives à la première guerre mondiale, mars 2014.

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540