Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Archives de la Grande Guerre

 | 
Philippe Nivet
, 
Coraline Coutant-Daydé
, 
Mathieu Stoll

Organiser

Mobiliser

Olivier Cosson et Emmanuel Pénicaut

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au XXe siècle, la mobilisation désigne d’abord pour le sens commun européen la mise sur le pied de guerre des forces militaires d’un État. À la réquisition immédiate des hommes en âge de se battre, il faut ajouter celle des biens considérés dès le temps de paix comme des moyens essentiels à l’effort de guerre, moyens de transport et de communication avant tout, mais aussi ressources diverses propres à nourrir (subsistances), entretenir (stocks et moyens de production) et soutenir (moyens médicaux) les armées en campagne. Enfin, outre ces champs militaires et économiques, la mobilisation comporte une incontournable dimension morale et politique s’étendant de 1914 à 1918.

Dans toute l’Europe continentale, au tournant du siècle, les masses sont placées au cœur de la modernité militaire – particulièrement en France, en rupture avec l’armée professionnelle du Second Empire défaite en 1870-1871. À l’exception notable de la Grande-Bretagne, qui interroge néanmoins le modèle singulier de son...

Auteurs

Olivier Cosson est docteur en histoire (École des hautes études en sciences sociales), chercheur et enseignant. Ses travaux dessinent une approche intellectuelle du militaire sous la IIIe République en lien avec les représentations du champ de bataille. Outre l’Encyclopédie de la Grande Guerre et 1914-1918 Online Encyclopedia, il a contribué à de nombreux ouvrages sur la France entre guerre et paix au XXe siècle. Auteur de Préparer la Grande Guerre : l’armée française et la guerre russo-japonaise, 1899-1914 (Les Indes savantes, 2013), il a récemment préfacé la réédition du Feu de Henri Barbusse et des Derniers jours de Pékin de Pierre Loti.
Archiviste paléographe, Emmanuel Pénicaut est conservateur en chef du patrimoine au Service interministériel des Archives de France. Il a travaillé sur l’histoire institutionnelle de l’État moderne et, en tant que responsable des archives de l’armée de Terre au Service historique de la Défense (2006-2010), sur l’histoire administrative de l’armée et du ministère de la Défense aux époques moderne et contemporaine.

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540