Version classiqueVersion mobile

Algérie : sortie(s) de guerre

 | 
Patrick Harismendy
, 
Vincent Joly

Troisième partie. Après-guerres

Les socialistes bretons face au choc de la guerre d’Algérie : générations, recompositions, trajectoires

François Prigent

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La transformation des réseaux socialistes en Bretagne se cristallise lors des ruptures politiques de la guerre d’Algérie, temps de remise en cause et de renouvellement des hommes, des idées comme des stratégies des organisations socialistes. L’onde de choc de la sortie de la guerre d’Algérie s’apparente à un événement matriciel qui accélère la crise des socialismes bretons, les crises des socialistes en Bretagne. Période de transition caractérisée par une sortie du socialisme de la génération militante qui émerge dans les années 1930, ce moment politique doit être interprété comme un point de départ, un marqueur fort des nouvelles générations qui nourrissent, structurent et encadrent les viviers militants à partir des années 1970.

Cette étude1 se propose d’évaluer la part du choc politique de la guerre d’Algérie sur les diverses filières qui forment les réseaux socialistes, de la pluralité des organisations partisanes (SFIO, PSA/PSU, PS), avec une attention particulière accordée aux ...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search