Version classiqueVersion mobile

Algérie : sortie(s) de guerre

 | 
Patrick Harismendy
, 
Vincent Joly

Deuxième partie. Faire transition

Le dernier « gouverneur général » de l’Algérie : Christian Fouchet, haut-commissaire de la République (mars-juillet 1962)

Soraya Laribi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« J’ai pensé à Christian Fouchet et je l’ai plaint1 », telle est la dernière ligne de l’ouvrage de Jean Morin, De Gaulle et l’Algérie. Mon témoignage, 1960-1962. Le délégué général en Algérie reconnaît, sans ambages, la difficulté de la mission de Christian Fouchet qui arrive en Algérie le 25 mars 1962 pour lui succéder. En effet, les accords d’Évian signés le 18 mars par les autorités françaises et le Front de Libération Nationale (FLN) incluent la nomination d’un haut-commissaire de la République, chargé des intérêts de l’État concurremment avec l’Exécutif provisoire2. Le haut-commissaire doit briser l’insurrection de l’Organisation Armée Secrète (OAS) qui conteste le cessez-le-feu, effectuer une opération de dégagement et organiser le référendum sur l’autodétermination. Il s’agit d’analyser ici la personnalité et l’action de l’homme incarnant la fin de l’Algérie française. Deux séries de questions sous-jacentes en découlent : comment Christian Fouchet tente-t-il de persuader la p...

Auteur

Professeur d’histoire et géographie, doctorante en histoire contemporaine, université de Paris-Sorbonne (Paris-IV), CNRS UMR 8596 CRM [Centre Roland Mousnier].

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search