Desktop versionMobile Version

1940 : l’empreinte de la défaite

 | 
Bertrand Fonck
, 
Amable Sablon Du Corail

Témoignages et expériences de la Seconde Guerre mondiale

À la recherche des Français de l’an 40

Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändlern im PDF- und ePub-Format online erworben werden, wenn der Verlag diesen kommerziellen Vertrieb gewählt hat. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Il m’a été demandé un témoignage pouvant éclairer la problématique de l’acteur ou du témoin qui se fait historien. Le fait est que, devenu historien des « Français de l’an 40 » et de la France Libre, j’avais été un témoin engagé de la crise des années 1930, de la « drôle de guerre » et du désastre de mi-juin 1940 avant de rejoindre les Forces Françaises Libres. Pourquoi et comment ai-je entrepris et mené à son terme un énorme ouvrage sur Les Français de l’an 40 ? L’épreuve de mémoire est une sorte d’examen de conscience : je m’efforcerai de reconstituer sans inventer ce qui a été l’aventure intellectuelle d’une vie.

Formation

J’avais grandi dans une famille de tradition républicaine et socialisante où la conscience citoyenne était ancrée et où l’on était quotidiennement attentif à l’évolution politique de la France et de l’Europe. Mon père, haut fonctionnaire, avait fait la guerre de 1914 dans les tranchées et avait été deux fois blessé et deux fois cité. J’avais pas...

Autor

Mobilisé en 1939 en tant qu’aspirant au 47e régiment d’infanterie. Capturé en juin 1940, il s’évade de Poméranie et gagne l’Union soviétique, où il est détenu pendant huit mois avant de rejoindre la Grande-Bretagne. Secrétaire du Comité exécutif de propagande et chef du service de diffusion clandestine de la France libre de 1942 à 1944, il est l’un des fondateurs de la Documentation française, qu’il dirige de 1970 à 1982. Il termine sa carrière de haut fonctionnaire au Conseil d’État. On lui doit notamment Les Français de l’an 40, paru en 1990 chez Gallimard, et La France Libre (1996), qui vient d’être publié en poche (Gallimard, Folio histoire).

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search