Version classiqueVersion mobile

1940 : l’empreinte de la défaite

 | 
Bertrand Fonck
, 
Amable Sablon Du Corail

Autres expériences de guerre

Les archives départementales dans la guerre : l’exemple des Archives de Vaucluse, 1938-1940

Violaine Challéat-Fonck

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Particulièrement marqué par le souvenir des dommages infligés au patrimoine au cours de la Première Guerre mondiale, le milieu des archives départementales, comme celui des bibliothèques, s’est préparé à la guerre de façon plus pressante à partir du milieu des années trente. La protection des collections en cas de conflit préoccupe ainsi l’association professionnelle des archivistes français, fondée en 1904. Le pragmatisme des archivistes est mis à l’épreuve en septembre-octobre 1938, lors de la crise de Munich. À partir de septembre 1939 et jusqu’en mai 1940, c’est la Drôle de guerre qui s’invite dans la vie quotidienne des archives. Après la défaite française et l’armistice de juin 1940, et avec la mise en place du régime de Vichy, le monde des archives départementales doit enfin s’adapter à la nouvelle donne politique et administrative.

Le 6 janvier 1939, Hyacinthe Chobaut, archiviste de Vaucluse en poste au Palais des Papes depuis 1928, débute un journal de guerre qu’il tiendra j...

Auteur

Archiviste paléographe, est conservateur du patrimoine au département de la Justice et de l’Intérieur des Archives nationales. Elle a été chef du pôle archives à l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la défense (ECPAD) de 2005 à 2012. Elle est docteur en histoire contemporaine de l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2009) pour une thèse intitulée Témoigner du présent. Lettres et journaux de Hyacinthe Chobaut (1915-1946) sous la direction de Dominique Veillon.

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search