Version classiqueVersion mobile

Louis Guilloux

 | 
Jean-Baptiste Legavre
, 
Michèle Touret

Préface

Jean-Baptiste Legavre et Michèle Touret

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un jeune provincial « monte » à Paris. Il est ambitieux, il veut faire une carrière dans les lettres. Il a fait quelques études, plus ou moins poussées. Il est désargenté. L’image est banale, voisine du cliché. Les romans du XIXe siècle nous l’ont montrée, ceux du siècle suivant aussi. Ce destin qui s’esquisse fait partie des réalités. Guilloux est ainsi entré dans le monde de la presse et dans celui des lettres.

Il rejoint une cohorte de personnes et de personnages dont nous nous souvenons : Balzac, Vallès, Zola, Chamson, Nizan, Prévost, Kessel, Poulaille, Vailland, Nimier, Apollinaire, Salmon, Cocteau, Colette, etc. et leurs créatures.

De ces rapports entre journalisme et littérature, les études sur le XXe siècle commencent à se nourrir. Ces rapports de coexistence, de confrontations, ces rapports hiérarchiques en termes de valeur et d’estime définissent l’aire de la vie littéraire tout au long du siècle. Guilloux s’y inscrit pleinement et à sa manière propre.

Le terme retenu – « la ...

Auteurs

Professeur en sciences de l’information et de la communication. Il dirige l’École de journalisme de l’Institut français de presse (université Panthéon-Assas) et co-dirige l’axe 1, « Le journalisme en reconfiguration », du laboratoire de recherche CARISM, de la même université. Ses travaux portent sur les sources des journalistes, sur le journalisme d’organisation et sur les liens entre littérature et journalisme. Sur Louis Guilloux, il a déjà publié « Journalistes et journalisme dans l’œuvre de Louis Guilloux », Confrontations, 2011, et « Louis Guilloux et le journalisme : une écriture à l’encre sympathique », in Frédéric M., Touret M. (dir.), L’Atlier de Louis Guilloux, PUR, 2012.
Professeur émérite en littérature de l’université Rennes 2, membre du CELLAM, a publié de nombreux articles sur la littérature française du XXe siècle (Claude Simon, Samuel Beckett, Annie Ernaux, Cendrars, Cendrars, Guilloux, Paulhan, etc.). Historienne de la littérature, elle a contribué à des dictionnaires (Beckett, Cendrars, Revues littéraires du XXe siècle), et dirigé une Histoire de la littérature française du XXe siècle en deux volumes (PUR, 2002 et 2008). Elle a contribué à l’édition des œuvres de mémoire de Cendrars à la Bibliothèque de la Pléiade (2013) et contribue à celle de ses romans dont la parution est prévue pour 2015. En 2012, elle a dirigé, avec Madeleine Frédéric (université libre de Bruxelles), l’édition des actes d’un colloque tenu à Cerisy-la-Salle, L’Atelier de Louis Guilloux (PUR, 2011).

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search