Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

De l’université de Paris aux universités d’Île-de-France

 | 
Loïc Vadelorge
, 
Florence Bourillon
, 
Stéphanie Méchine
, 
et al.

Troisième partie. La nouvelle division du travail universitaire : lieux, espaces, disciplines

Entre recentrement et dispersion, les enjeux d’une université « multi-sites », l’université Paris XII Val-de-Marne de sa création au milieu des années 1990

Florence Bourillon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« La naissance de l’université Paris-XII secondairement appelée Paris-XII-Val-de-Marne1 s’est faite de façon aléatoire, en tout cas non programmée. Elle a été créée le 21 mars 1970 par association d’une faculté de Droit et Sciences économiques construite à Saint-Maur des Fossés en 1967 et d’un centre multidisciplinaire associant à Créteil un IUT, une section préparatoire aux Études médicales et un embryon de faculté de Lettres et sciences humaines. Le CHU Mondor à Créteil s’est constitué dès 1969, le bâtiment universitaire ayant été construit en 1970 et ayant accueilli les étudiants de PCEM2 dès la rentrée de 1970-19712. »

La description ainsi faite des origines de l’université de Paris XII est issue de la réponse de l’équipe de direction, sous la présidence de Daniel-Nicolas Laurent, aux questions posées par le comité national d’évaluation en 1988, soit près de vingt ans après sa création. Cette appréciation de constitution aléatoire, bien présente dans la mémoire des anciens respon...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540