Version classiqueVersion mobile

Thémis en diplomatie

 | 
Éric Schnakenbourg
, 
Nicolas Drocourt

Deuxième partie. Argument juridique et rhétorique diplomatique

L’idée de la justice et la guerre d’indépendance du prince François II Rákóczi, 1703-1711

The Idea of Justice and the War of Independence of Prince Francis Rákóczi II

Ferenc Tóth

Résumé

Francis Rákóczi II was Prince of Transylvania and an Imperial Prince. Like his ancestors, the Princes of Transylvania George I and George II Rákóczi, he established his own diplomacy and had contacts with the most important European powers. His diplomats, especially Dominique Brenner and Jean-Michel Klement, helped disseminate information about the Hungarian War of Independence in Europe. The legal argumentation of Rákóczi’s diplomacy was based upon the restoration of basic Hungarian laws, like the Golden Bull (1222) and the Tripartitum (1514). After the end of the Hungarian War of Independence, Francis Rákóczi II left Hungary for Poland and after a short stay, he travelled to France and joined the Court of Louis XIV at Versailles. After Louis XIV’s death, Prince Rákóczi devoted his life to religion and to the writing of his literary works (his Confessions and his Memoirs), which reflected his final legal arguments for an independent Hungarian monarchy.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le tournant des XVIIe et XVIIIe siècles fut déterminant pour les relations entre la Hongrie et la Maison d’Autriche qui s’efforçait de consolider ses positions en Europe centrale. Les résistances hongroises furent nombreuses et variables allant des protestations parlementaires jusqu’aux affrontements armés. Dans cette période, la guerre passait pour une réalité quotidienne et les combats ne se limitaient pas aux champs de bataille, car une guerre idéologique et diplomatique se déroulait en même temps par l’intermédiaire des déclarations, des pamphlets et de la presse. L’argumentation juridique jouait un rôle primordial dans les débats et les négociations entre les deux parties, mais également dans la propagande essayant d’influencer l’opinion publique européenne. Le sommet des hostilités entre les Hongrois et les Impériaux fut incontestablement la guerre d’indépendance hongroise menée par le prince François II Rákóczi (1703-1711) qu’on considère aussi comme un théâtre auxiliaire de ...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search