Version classiqueVersion mobile

Thémis en diplomatie

 | 
Éric Schnakenbourg
, 
Nicolas Drocourt

Deuxième partie. Argument juridique et rhétorique diplomatique

Les lois fondamentales du royaume comme enjeux des relations diplomatiques franco-lorraines au début du xviie siècle : appropriation et contradiction

French Fundamental Laws Challenging Diplomatic Relations between France and the Lorraine at the beginning of the Seventeenth Century: Appropriation and Contradiction

Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Résumé

Under the reign of Louis XIII and the ministry of Richelieu, the relationship between the Kingdom of France and the Duchy of Lorraine was determined by geo-strategic considerations depending on the course of the Thirty Year’s War, on the traditional competition opposing Bourbons and Hapsburgs, and on the inextricable overlap of feudal rights with the political considerations that governed the accession of Duke Charles IV in 1624. The struggle for control of independent principalities (the three bishoprics and the Duchies of Lorraine and Bar) was an attempt by the protagonists to adapt or to use their positions, their claims and the use of weapons. To justify his legitimacy and to guarantee his sovereignty, Charles IV used two fundamental laws of a kingdom which was not his, namely the Salic Law and the principle of inalienability of the Crown, while the cardinal-minister paradoxically retreated behind the archaisms of feudal rights. The first section of this article considers Charles IV’s appropriation of the Salic Law, the principle of inalienability of the crown, and the denial of France that he faced. The second part addresses Richelieu’s recourse to feudal rights to justify French territorial claims and to oppose those of Charles IV. Finally, the third section analyses the limits of their arguments and the choice to use weapons, against Christian morals and the Duke of Lorraine, who was a traditional champion of the Catholic faith.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Sous le règne de Louis XIII et le ministère de Richelieu, les rapports entretenus par le royaume de France et le duché de Lorraine sont déterminés par des considérations d’ordre géostratégique, liées au déroulement de la guerre de Trente Ans et à la rivalité traditionnelle opposant Bourbon et Habsbourg, mais également par l’inextricable imbrication du droit féodal, lié à la mouvance du Barrois, aux considérations politiques qui ont présidé à l’avènement du duc Charles IV en 1624. À l’enjeu territorial constitué par le contrôle de principautés indépendantes, les Trois-Évêchés d’une part, les duchés de Lorraine et de Bar de l’autre, répondent les tentatives des protagonistes de s’approprier, ou d’utiliser à leur profit, les ressorts du droit coutumier imposé par l’usage puis ceux du droit conventionnel, issu de l’application des traités, celui de Vic (6 janvier 1632), celui de Liverdun (26 juin 1632), ceux de La Neuveville et de Charmes (6 et 20 septembre 1633), celui de Saint-Germain...

Auteur

Université Paris-Sorbonne

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search